Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/05/2017

REQUIEM POUR UNE ILLUMINEE

Sous le carrousel, la liberté de Delacroix, Les noces de Cana, mais aussi le Radeau de la méduse, et Le tricheur à l'as de carreaux... Cependant nous sommes à l'opposé d'un épisode sacré où les jarres d'eau se changent en vin. Mais à ras de terre dans le profane, où celui de l'or de la patrie se change en plomb. Aujourd'hui se parachève l'apothéose en papier glacé de l'empereur au pied d’argile, avec l'emprunt sacrilège et décomplexé à Don Giovanni des " nouvelles conquêtes remplissant son carnet " !  

Il est vrai que tout l'art d'une fresque est de prolonger l'espace. Pour cela, elle doit être hors sol ! Puis garder à l’esprit que « le privilège des (vrais comme des faux) grands, c’est de voir les catastrophes d’une terrasse ». Néanmoins, l'ironie du chantre ne change guère son galimatias linguistique et singulièrement mystique. La nouvelle " Belle époque " danse bien sur les versants d'un volcan. Le bal des laquais a débuté avec toutes ces bonnes vieilles recettes implacables enracinées dans un immense désert de convictions.

Les bouffis d'arrogance et d'ambition en herbe s’additionnent aux petits personnages locaux pompeusement satisfaits d’eux-mêmes, et à celle non moins glorieuse liste des irréductibles patentés à vie du pouvoir. Les lèvres mouillées à la pensée d’une fonction honorifique, et d’un morceau d’étoffe tricolore. Fâcheusement les mêmes séduits par un cordon doré sous la voûte étoilée, exhortant à l’élévation de l’humanité tout en exhibant leurs pâles défections.

S’il est entendu que nous ne sommes que des hommes, alors il est bon de s’essorer la conscience avec nos modestes instruments pour se rappeler les remarquables valeurs censées nous animer. Comment prétendre changer le monde avec des masques, et des codes inacceptables ? Comment prétendre changer le monde s’en s’être soi-même dépouillé ?

Ariana Barras    

Écrire un commentaire