Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/05/2017

« À VAINCRE SANS PERIL, ON TRIOMPHE SANS GLOIRE »

Sous la tenaille continue de la médiacratie serrant sa prise sur la jugulaire de la liberté et de la démocratie ; après la charge persuasive des « Cavaliers de l’apocalypse » nourrissant la peur en maintenant la catalepsie d’une analyse cohérente, empêchant discernement personnel et éveil de conscience, et au milieu du cirque prévisible des « Zélotes », voici le cadeau de la finasserie, de l’art de l’ambigüité, et de l’inquiétude assurée.  

On pourrait se lancer dans la conjecture, certes aisée, de la géométrie variable du renouveau façon placébo. Dans très peu, le CDD de l’attrait clinquant sera remplacé par le CDI de la cuisante désillusion que la seule jeunesse ne parviendra pas à excuser. Le coup d’air frais sur le grand boulevard mutera en secousse glacée. Ce sera l’heure de l’aigreur, du blâme par la diatribe et du verdict sans appel.  

« La chute des grands hommes rend les médiocres et les petits importants ». Victor Hugo.

Ariana Barras

Les commentaires sont fermés.