Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2017

JEU DE DUPES

En une sombre liste de phrases… La précaution à effacer l’ancrage fondamental à l’histoire et à la mémoire de nos terres ancestrales. La volonté à renier l’existence et le rayonnement de la culture. Le désaveu de la reconnaissance et de la considération d’un vaste et noble récit inscrivant le nom de chacun dans un passé commun. La prétention grave de juger hier avec les yeux d’aujourd’hui ! Il fallait bien une noria aguicheuse sur une culture du jeunisme exacerbée pour servir de cheville ouvrière à un pseudo renouveau.

Consternée par une comédie à la tonalité tragique et à l’obscénité scénique. J’observe un boulevard élargi où s’engouffre le vent de la sottise et d’affligeants calculs de boutiquiers. Fréquenté par des garnisons gisantes de fossoyeurs et autres tuteurs patentés, aveuglés ou aveuglants, travaillant avec obstination à cette déconstruction continue. Au mépris de l’humain, de la réflexion et d’une démocratie emportés par la carence d’idéologies créatrices et bâtisseuses. L’apothéose de la vacuité creuse le chenal du chaos.   

Mais où est donc passé le séjour de nos magistrales « Lumières », inspiratrices et pourtant pas si lointaines ! Cette coupe altière de pensées nouvelles qui a tant nourri les pierres angulaires de nos édifices. Façonnant et dressant nos valeurs, et la justesse de nos idéaux. Pourtant, si seulement on s’employait à éclairer l’esprit, il y a fort à parier qu’on le ferait triompher !

Ariana Barras

Les commentaires sont fermés.