Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/01/2017

LA TUNIQUE SOMBRE DES NUAGES

Heureusement il y a des lendemains pour nettoyer les cendres d’hier. Si ce fauteur de troubles n’était venu relancer la bête avec sa virulence pour réduire l’horizon. Si je n’avais pas pris l’écriture pour un refuge le temps qu’il vide le ciel, mon acuité et ma concentration ne seraient pas allées roder ailleurs. La fraîcheur du matin dans l’ascension tempérée de la lumière, l'éclat de nos rires, l'art des petits riens, et sur la nappe l'ombre du café noir tressée aux vapeurs de thé. Dimanche s’annonçait plutôt bien.

Puis notre débat passionné autour de ses manipulations sémantiques qui me sont allergènes. Avec cette hypocrisie du vivre ensemble dissimulant la démission de nos instances dirigeantes. Et l'intelligence humaine ciment supposé du joyau de la fraternité. Sans trop m’attarder, accorde-moi de désigner l'utopie pour ce qu'elle est, un remarquable moteur pour se dépasser, une espérance louable pour s'élever, un levier pour le progrès.

Mais dans ce décor d’influences la dimension universelle prend les allures d'une sauce industrielle qu'il faut commercialiser à tout prix comme un consolateur. Alors même si tous les gars du monde ne s'installent pas à la table du partage dès demain. Continuons à nous améliorer en travaillant nos relations immédiates. Et fasse que ces gouttes d'eau tombent en pluies fines sur nos parvis pour les faire briller.

Ariana Barras  

Les commentaires sont fermés.