Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/01/2017

LIENS FRATERNELS ET PARADOXES

Incommodée par les discours amollissants des tenants de la fraternité universelle dissolvant les clivages, et les conflits de tous ordres en exhortant à l’utopie de la réconciliation collective. Frappés par notre quotidien et les médias, comment rester convaincus que l’intelligence humaine parvienne à unifier les différences, à rapprocher quand tout oppose, là où l’aiguillon des passions et des convoitises règne en despote ?

Nous sommes notre principal obstacle à l’avènement d’une ère de pacification. Est-il nécessaire de rappeler les prédispositions naturelles de l’homme à s’opposer pour dominer, à asseoir son pouvoir sur autrui pour se maintenir tout en haut de la hiérarchie afin de s’assurer de sa propre survie. Attitude sans doute conditionnée par l’ancrage profond d’une peur instinctive, animale, suscitant ces comportements de dominants/dominés. Peut-on réellement vaincre ces peurs ? L’accès équitable aux ressources est-il un moyen suffisant pour envisager sereinement le futur de l’humanité ?

Et pourtant en arrière-plan de tout ça, des liens si nombreux unissent les hommes, comme si nous avions le besoin impérieux de créer du lien. Avec nos élans d’empathie, et de solidarité affluant de toutes parts notamment au milieu des heures noires, manifestant semble-t-il la nécessité de se resserrer autour d’une espérance commune.

Nous faut-il être face à des situations d’urgences pour que ce lien t’interdépendance entre les hommes surgisse et fasse de nous des Êtres humains ? Nous mettons tant de précision à détruire ce qui nous unit, et paradoxalement à nous unir dans ces déchirures et ces ruptures, comme nous mettons tant d’application à nous unir à nouveau par détermination. Au-delà de ces contradictions, gageons qu’au plus profond de nous-même, nous nous sentions réellement responsables de l’existence de l’autre, responsables de la Vie et du Monde.     

Ariana Barras    

Les commentaires sont fermés.