Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/08/2016

LE MEILLEUR DES NUAGES

La route file, le temps de quitter ce corset de pierres dures qui m’enserre. Le temps de mélanger ses mots corrodés dans ma tête, de clôturer les portes de dimanche sur ce simulacre. Et la lumière blanche et jaune du levant s’étale sur l’horizon en simplifiant les choses. Le gris des mauvais jours se tiédit, s’éteint, me laisse enfin.

Mon ailleurs est là, avec mes accords paisibles, je le bois dans la tendresse du matin étendue sur mes vignes comme un drap soyeux. Mes lèvres sourient doucement à cette part à soi, à ces champs en liesse, à ces collines que j’aime tant. Que d’inspiration puisée dans ces sillons, ses roches, et ses châteaux discrets ou arrogants. Les yeux émaillés de ces vallons affaissés de générosité comme des reins chargés de désir, et de ces cyprès lancés comme des plaintes claquant dans le vent.

Chaque aurore est une renaissance comme un fruit pressé de nouvelle promesse et de confiance lente comme l’eau. Chaque jour s’étend entre la glaise de la terre et le ciel bleu de mer. Et chaque instant porte l’odeur des prémices et des fleurs d’amandiers sur son dos. On dirait un recommencement, on dirait des jours sucrés comme du sirop, on dirait l’été qui éclate sous l’orage, on dirait la brillance d’un perron mouillé, on dirait que tout ça flambe comme des sarments, on dirait un cri sauvage.

Je crois qu’on dirait presque des sentiments. Des choses qui nous déploient. Des trombes de mots à revendre au comptant. On peut croire à demain, à tout ce qui est devant.

Ariana Barras

Commentaires

Comme j'aimerais écrire mon pays avec ta force
Tu sais parfaitement me mettre en transhumance
Tes mots me portent sur les sillons de mes aïeux
Merci

Écrit par : Savall d'Arvo | 10/08/2016

Les commentaires sont fermés.