Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2016

ENJEUX DE L'ESTIME

S’il y a un espace de lucidité, et de raison dans l’amour, il se situe sans doute dans la reconnaissance des qualités, des valeurs, des talents, et des différences valorisantes que l’autre possède. A l’inverse de l’idéalisation qui aveugle, l’admiration redonne la vue, en replaçant l’Etre aimé à la bonne distance de soi. Une distance qui autorise également l’observation des imperfections.  

Tandis que les défauts et les faiblesses humanisent le regard, l'admiration l'attendrit. Qu’un autre que soi, nous ravisse, nous surprenne, nous bouleverse, est un sentiment exaltant, inspirant, qui parfois s’avère être une source d’aspiration vers quelque chose qui nous élève. Indéniablement cette dimension ajoute de la considération aux rapports, par l’acceptation que chacun existe pleinement en dehors de l'autre. 

La relation se fortifie en réduisant les enjeux de l’amour narcissique, de l’appartenance, sans pour autant nier que nos manques et nos frustrations puissent y trouver une réponse. Ni sans occulter que l’amour est aussi une impulsion instinctive, que l’envie de possession existe et qu'elle peut naturellement s'inscrire dans le contexte du désir et même le stimuler.

Je pense que l’amour ne peut perdurer sans admiration réciproque. Dans ce contexte, il s’agit davantage de partager, de s’initier l’un, l’autre, et de progresser tout en préservant sa propre voie, en composant un horizon. Ici l’enjeu est d’aimer mieux.

Ariana Barras.

Les commentaires sont fermés.