Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/06/2016

RIDEAU DE SCENE

Il faut créer un effet de profondeur pour faire d’un sujet un objet, et l’installer à bonne distance. Avec ce quelque chose de rigoureux qui doit s’accrocher aux détails du cadre, par une mise à l’écart de l’objet éclipsé, au coin d’une pièce fardée par l’épaisseur d’un rideau. On doit bien dégager l’avant de la scène pour y planter quelques originalités…

Autour du lieu de mon mi-clos satisfait par la clarté de mon imposte, ouvrant par d’autres ailleurs aux limites essayées, s’arriment mes pierres tendres et mes galets, fichus d’histoires consignées par le projet des âmes et le temps qui les ont parcourus. L’endroit indiqué pour servir une forge et son creuset, où descendre, se fondre et opérer dans le cœur de la matière.

En réalité il y a si peu à savoir, que l’on peigne un monastère ou une église, rien ne se délace si ce n’est le regard et la lumière, par le point de vue singulier des angles, favorisant l’ouverture ou la fermeture du tableau.

Alors dans l’ignorance des conséquences, il me semble préférable de faire appel au faste de l’imagination, pour inviter le narcissisme nécessaire à la traduction de ce berceau somptueux, en une aire de « je » privilégiée, plutôt que d’avoir à déplorer le fabuleux au sein de l’hiver.

Ariana Barras

Commentaires

Plutôt que d'avoir à "effleurer" le prétendu fabuleux... mais là il s'agit d'une autre histoire

Écrit par : Savall | 07/06/2016

Les commentaires sont fermés.