Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2016

DE SEIGNEURS ET D'HOMMES

Au cœur de nos Corbières dévalent les comtés d’Aragon, jusqu'au pied de nos champs de pierres et de vignes, flanqués sur le sable. Tandis que les arbres rabattus sous le vent gouvernant se courbent vers la poussière.

Des Romains aux Wisigoths, et des invasions aux massacres de religions. Les allées de l'histoire nous content la richesse et la paix, la rudesse et les affrontements sanglants de ces lieux. 

L'ampleur des vallées écrasées de buissons épineux, et les gorges aux versants brusques, pris au feu éternel d'une poignée de désert sur front de mer, qui ne fleurit que sous la puissance des hommes et la force de la terre.

Si les chemins de pénitents se font ici plus exigeants qu'ailleurs, ce n'est que pour atteindre une victoire qui n'en est que meilleure. Et comme il me faut l'aimer pour me maintenir sur ce sol aussi ardent qu'un jeune volcan, marqué par la gloire, les batailles passées, et l'embrasure de lendemains ravivés.

Dans ce pays la dignité s'élève de nos citadelles installées aux cimes de nos roches écorchées, imposant leur majesté au royaume des aigles.

Châteaux au ciel de quelques bastides blanchâtres, épuisées de réfracter les rayons d'un soleil invincible, et de l'ermitage de nos villages redressés par ces pierres sèches, qui sous une pluie d'été se font aussi fraîches et douces qu'un baiser mouillé.

Ariana Barras

 

Commentaires

Mon horizon, mes terres, mes aïeux les pieds dans la glaise de nos misères.
Tes mots sont forts, honorables et majestueux.
Oui je suis fier d'être le fruit de ce monde de laborieux.
Savall

Écrit par : Savall d'Arvo | 28/05/2016

Les commentaires sont fermés.